L’histoire de BODYGUARD®

Le rebelle anti-cartel du matelas

C’est la fin des études pour Adam Szpyt. Une nouvelle vie commence. Il emménage dans un nouvel appartement vide, qu’il va falloir meubler. Il pense d’abord à s’acheter un matelas, un matelas de marque, cher s’il le faut et surtout confortable. Cela semble possible. Mais Adam Szpyt se retrouve vite entre les ressorts ensachés et le mousse à mémoire de forme, les vendeurs spécialisés qui se contredisent et des prix très variables, ne se justifiant pas par le coût de fabrication. Quant aux tests comparatifs, les matelas sont décriés les uns après les autres. Adam Szpyt se sent démuni. Il décide donc de faire le ménage sur le marché des matelas. De fond en comble.

bett1 – en ligne contre le cartel des matelas

Le parcours d’Adam Szpyt le mène jusqu’à la toile. En 2004, il crée en Allemagne sa société bett1.de, un site de vente en ligne de literie. Le succès est immédiat! Les fabricants acceptent le circuit de distribution imposé et les consommateurs sont preneurs des tarifs avantageux. Mais très vite, la situation se dégrade. Les premiers fabricants de matelas sollicitent Adam Szpyt en exigeant une augmentation de ses prix de vente. Le jeune entrepreneur refuse et reçoit donc ses marchandises en mauvais état, avec du retard ou voire ne les reçoit plus du tout.

Bienvenue dans le côté obscur de l'univers du matelas

Adam Szpyt commence à comprendre les méandres du marché de la literie, un marché presque sans concurrence, régi par les lois tacites du cartel. Ces lois, Adam Szpyt les enfreint dès lors qu'il propose aux consommateurs des matelas à un juste prix. Ou plutôt, il faut bien l’avouer: il le fait justement pour cette raison. Adam Szpyt devient ainsi le concurrent de centrales d'achat et de distributeurs. Ils le menacent de l’exclure de la chaîne d’approvisionnement.

Ententes illicites sur les prix: l'Office fédéral de la lutte contre les cartels écarte Adam Szpyt

Mais Adam Szpyt n’abandonne pas pour autant. Pour continuer à être livré par ses fournisseurs, il crée plusieurs sociétés les unes après les autres. À aucun moment, Adam Szpyt ne déroge au principe du libre échange. Lorsque les fabricants cessent complètement leurs livraisons, il porte plainte auprès de l'Office fédéral de la lutte contre les cartels – et obtient gain de cause. L'Office fédéral de la lutte contre les cartels inflige des amendes de plus de 27 millions d‘euros contre plusieurs fabricants de matelas pour cause d'entente illicite sur les prix.

BODYGUARD dans l'Olympe des matelas

Pour bett1.de, ces sanctions pécuniaires ont eu un impact sans précédent. Adam Szpyt décide de ne proposer plus qu’un seul matelas: le matelas anti-cartel BODYGUARD® qu’il a lui-même développé. Il est aujourd’hui disponible à 199 euros dans sa plus petite taille.

Adam Szpyt commercialise également d'autres articles destinés à améliorer la qualité de votre couchage et propose ainsi une offre sans équivalent dans un marché sans concurrence.