logo Bett1 infoportal-titre_fr.svg
facebook instagram
Infoportal >Faits sur le sommeil

Pourquoi bâille-t-on ? Dix théories pour l’expliquer

enfant et chat bâillent

Bâiller en public sans mettre la main devant la bouche est malpoli, car il est interprété comme un signe d’ennui. Cependant, le bâillement est un réflexe archaïque que tout le monde éprouve, bien que son origine exacte demeure encore mystérieuse. De nombreux scientifiques ont étudié les causes du bâillement. Alors, pourquoi baille-t-on en réalité ?

Ne vous étonnez pas si vous êtes pris de bâillements excessifs en lisant cet article. Le simple fait de le mentionner ou d’y penser déclenche chez la plupart des gens le besoin de bâiller profondément en ouvrant grand la bouche.

Bâillements et manque d’oxygène : l’explication bien connue est-elle vraie ?

Pourquoi bebe baille t-il a lechographie de lestomac

Depuis de nombreuses décennies, les scientifiques se sont penchés sur la cause du réflexe de bâillement. La théorie qui était la plus répandue suggérait que le bâillement était déclenché par un manque d’oxygène dans le cerveau ou dans l’organisme en général. Cependant, cette théorie a été écartée dès 1987 par le psychologue américain Robert Provine, qui a prouvé qu’un éventuel manque d’oxygène n’avait aucune incidence sur la fréquence des bâillements. 

Lors du bâillement, notre tronc cérébral, considéré comme la partie la plus primitive de notre cerveau du point de vue évolutif, entre en activité. C’est dans cette région que réside l’origine du réflexe de bâillement, selon l’estimation du Dr Olivier Walusinski, spécialiste de la science du bâillement. Il suggère que l’impulsion émane du système limbique, le centre de nos émotions.

Pourquoi baille -t-on lorsque quelqu’un baille ?

pourquoi bâiller bâillement social

« Un bon bâilleur en fait bâiller sept ». Plus une personne est empathique, ou en d’autres termes, plus son don d’empathie est prononcé, plus elle est susceptible d’être affectée par la contagion du bâillement. Une étude menée à l’université de Pise a démontré que la proximité émotionnelle avec la personne qui bâille joue un rôle décisif dans le degré de contagion du bâillement. En présence de membres de la famille, d’amis ou de connaissances qui bâillent, il est beaucoup plus probable que nous ressentions également l’envie de bâiller que si nous observions un inconnu bâiller. On suppose également que le bâillement peut avoir des origines sociales, contribuant ainsi à la synchronisation du groupe et à sa cohésion.

Pourquoi les animaux bâillent et les chiens bâillent aussi

Pourquoi le bâillement est-il contagieux entre différentes espèces ?

Cette question intrigue, mais il est intéressant de noter que l’envie de bâiller se transmet également entre les humains et certains animaux. Parce que nous ne sommes pas sans savoir, que le bâillement est un réflexe archaïque qui n’est pas exclusif chez l’homme, les animaux vertébrés baillent aussi. Des études ont pu révéler que les chiens étaient non seulement capables de reconnaître nos émotions, mais de ce fait, ils pouvaient bâiller lorsque leur maître baillait. Il a même été observé que la contagion était plus prononcée entre un maître et son chien qu’entre deux individus qui ne se connaissent pas.

Pourquoi bâille-t-on malgré le stress ?

pourquoi bâillons-nous le stress

Avez-vous déjà remarqué des individus bâiller juste avant ou même pendant des activités comme le saut à l’élastique ? Il est peu probable qu’ils soient fatigués ou s’ennuient à ces moments-là. Au contraire. En plus de la fatigue et de l’ennui, le stress stimule les bâillements. La production accrue d’adrénaline explique pourquoi nous bâillons souvent dans des situations extrêmes, comme avant une compétition, un examen important, ou même dans des situations physiquement dangereuses.

Pourquoi bâille-t-on lors du changement de saison ?

pourquoi-bâiller dépression hivernale changement de saisons

Le blues d’automne n’est pas une invention : plusieurs études ont révélé que près d’une personne sur deux est sensible aux changements de saison. La baisse de la luminosité et les variations de température exercent une influence déterminante sur notre corps, en réduisant notre production d’endorphines et de sérotonine, des substances qui améliorent l’humeur, et en modifiant notre équilibre hormonal. Ce qui influe l’humeur et augmente la fatigue, ce qui explique notre propension accrue à bâiller.
La solution réside dans les promenades en extérieur : quelle que soit la météo, passer au moins 15 minutes à l’air libre peut réduire les bâillements et donc la fatigue. En outre, faire beaucoup d’exercice et dormir suffisamment est également très bénéfique.

pourquoi bailler fatigue affame baillement

Pourquoi bâille-t-on quand on a faim ?

La faim peut fatiguer, entraîner une baisse des performances cérébrales, et être à l’origine de bâillements fréquents, or, les repas copieux ou alcoolisés le sont également. Il est donc judicieux de manger avec modération, ni trop, ni trop peu.

Est-ce que le bâillement contribue naturellement à l’état d’éveil ?

Une étude suisse a montré, à travers l’observation d’une activité cérébrale constante avant et après le bâillement, que celui-ci n’avait pas d’effet de réveil.
Cependant, il est plausible de penser que le bâillement permet au moins de rester éveillé. Cette hypothèse est justifiable, étant donné que nous avons tendance à bâiller fréquemment dans des situations monotones et lorsque nous luttons contre le sommeil. Toutefois, il est probable qu’une micro-sieste soit plus efficace.

Pourquoi le bâillement régule-t-il la chaleur ?

pourquoi bâillons-nous la température du cerveau

En 2010, lors d’une étude sur des animaux, des psychologues américains ont découvert que le bâillement pourrait être lié à la régulation de la température du cerveau. Ils ont observé que les rats bâillaient en réponse à une augmentation de la température de leur cerveau, ce qui permettait de la faire baisser immédiatement. Cette observation suggère que cette cause pourrait également s’appliquer à l’homme, notamment en été ou dans des environnements chauds et étouffants, où l’on remarque une augmentation des bâillements. Ainsi, un bâillement pourrait être interprété comme un symptôme de maladie en cas de forte élévation de la température corporelle.

Pourquoi le bâillement est-il un effet secondaire et un symptôme de sevrage ?

pourquoi bailler-dependance cigarettes consommation drogues

Lors du sevrage d’opiacés ou d’opioïdes, le bâillement persistant est l’une des premières conséquences, comme si le corps cherchait à compenser un manque. Pendant la période de consommation, ce réflexe est généralement fortement réduit. En outre, les bâillements provoqués par les médicaments peuvent être à la fois un effet du sevrage, mais aussi un effet secondaire. Par exemple, les patients prenant certains antidépresseurs peuvent éprouver jusqu’à 200 bâillements par jour.

Pourquoi le bâillement augmente l’attention et stimule la vigilance ?

pourquoi baillons nous attention

Le bâillement est associé à une augmentation de l’attention. Cela s’explique par le fait que le bâillement survient lorsque la température du cerveau augmente. Cela est dû à la fatigue, la faim ou l’ennui. Bâiller pourrait donc agir comme un mécanisme de réveil, en augmentant la pression artérielle, permettant ainsi au cerveau de recevoir un afflux d’oxygène frais et donc de le « rafraîchir ». Cette explication est renforcée par des actions telles que l’étirement et la dilatation, qui accompagnent souvent le bâillement.

Vous pourriez également être intéressé par :